Autonomie, créativité, authenticité et libre expression dans le domaine spirituel

Roman jeunesse : Edward Sakedos l’apprenti nécromant

Aujourd’hui, je vais vous parler du roman, Edward Sakedos d’un jeune auteur, Anthony Lamacchia. Ce roman fantastique jeunesse fait partie de mes lectures détente de cette période de confinement. Autant vous le dire de suite, je l’ai lu d’une traite, en une journée. L’action se situe dans l’étrange village de Lourde-Brume, dont le passé est chargé d’histoires de magie noire, mais surtout du meurtre de 13 enfants. Nous suivons l’aventure d’un collégien nommé Edward Sakedos. Déjà, rien que son nom de famille devrait vous mettre la puce à l’oreille. Sakedos, comme un sac d’os.

Un village sinistre

Lourde-Brume est couvert de brume, 300 jours par an. Ce qui en fait un village assez sinistre, presque un parfait décor de film d’épouvante. Les légendes locales racontent qu’elle a abrité autrefois des familles de mages noirs et de cruels sorciers. Mais ces pratiques ont disparu au fil du temps. Le dernier fait divers, date d’il y a 42 ans. Il s’agit de l’assassinat de 13 élèves du collège Pestafièvre, par leur professeur Wilfried Desfriches. C’est dans ce cadre assez sombre, que vit Edward Sakedos, fils de Maurice Sakedos, assistant légiste de la morgue de l’hôpital Maison Rouge et Liliane Sakedos, née Neukoulant, dirigeante de l’établissement des pompes funèbres Les Pissenlits.

Edward, un héros familier avec la mort

Autant dire que la mort fait partie de son héritage familial. Et ces parents ne s’étonnent pas de le voir s’interroger sur le sujet. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’il va plus loin et souhaite devenir nécromant. Pour cela, il étudie même les vieux grimoires de magie noire, remisés au grenier par son grand-père. Il a un objectif, se venger de ses camarades de classe, dont il est le souffre-douleur. Et pour cela, il veut faire appel à l’aide des morts. Mais, il y en a qui l’intéresse plus particulièrement, c’est Wilfried Desfriches, le tueur d’enfants. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu, lorsqu’il va vouloir le réveiller pour solliciter ses services. En effet, Wilfried est innocent des crimes dont on l’accuse. Ce qui signifie que le meurtrier est toujours présent à Lourde-Brume.

Sauver les enfants de Lourde-Brume

Avec l’aide de Wilfried Desfriches et de sa camarade de classe Maeva, Edward va devoir retrouver le meurtrier. Il aura aussi pour mission de tenter de sauver les élèves du collège Pestafièvre, qui seront de nouveau la cible d’enlèvement. L’écriture de l’auteur est fluide, plein de peps, légère et drôle. Elle est bien adaptée à un public jeune. Le personnage d’Edward est drôle, ainsi que les occupants zombies du cimetière, amis de Wilfried Desfriches.


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)

Abonne-toi à l'infolettre !