Le natron, produit de nettoyage et purification de la tradition égyptienne

Retour à : Blog spirituel, Pratiques et rituels


Le natron est un produit,  dont j’ai eu connaissance au cours de ma pratique au sein de la tradition égyptienne. C’est en particulier auprès du groupe américain fondé par Tamara Siuda ,  que j’ai appris à en fabriquer et que j’ai commencé à l’utiliser. En effet, ce n’est pas le type de produit que l’on trouve couramment sous nos latitudes, que ce soit sous forme naturel ou dans les boutiques ésoterico-paiennes. J’en avais préparé plusieurs sachets pour les offrir aux participants du nouvel an égyptien, il y a environ 8 ans de ça (cf.photo ci-contre). L’une de mes amies m’ayant fait remarqué que son sachet arrive à la fin, j’ai décidé de partager ici la recette. Vous la trouverez aussi en anglais et en accès libre sur le site Wepwawet WIKI Natron (wiki sur la tradition égyptienne dite aussi kemite,  netjeriste), ainsi que dans l’Ancient egyptian prayerbook. C’est un livre de prières et de pratique de la tradition égyptienne rédigé par Tamara Siuda. La recette se trouve au chapitre sur le Senut  (rituel quotidien domestique de ce groupe).

Le natron est un minéral, le carbonate de sodium décahydraté. Il se trouve à l’état naturel aux abords de certains lacs salés des régions désertiques. Il y a des gisements en Égypte, dont se servaient les anciens égyptiens. Le natron était utilisé autant pour l’hygiène et le ménage au quotidien dans les foyers, que pour les rituels de purification dans le temple et pour la momification pour ses propriétés déshydratantes , antifongiques et antibactériennes. En gros, en terme d’usage, le natron est à la magie égyptienne,  ce que le sel est à la magie européenne. Ce dernier étant associé au dieu Seth, il n’est d’ailleurs pas utilisé dans les rites et la magie égyptienne.

Recette pour faire du natron

  • Préchauffer le four à 150 °
  • Mélanger 1 part de bicarbonate de sodium et 1 part de sel fin dans une casserole.
  • Ajouter suffisamment d’eau pour couvrir les ingrédients.
  • Faire bouillir le mélange. Ne faites pas bouillir trop longtemps – le but est de faire fondre les ingrédients dans l’eau
  • Chauffer jusqu’à ce que le mélange devienne une pâte épaisse, mais tartinable.
  • Étaler le mélange sur une plaque à biscuits garnie de papier d’aluminium et mettre le tout dans le four.

Le processus de cuisson peut prendre de 20 minutes à 2 heures selon la quantité (pour 500 gr bien étalé environ en couche d’environ 0,5 à 1 cm d’épaisseur environ 1h). Surveillez la cuisson jusqu’à obtenir quelque chose de bien sec, une poudre blanche voir une substance solide. Certains arrivaient à obtenir quelque chose de cristallisé, personnellement je n’ai jamais réussi à obtenir ce résultat. Ne laissez pas votre natron refroidir à l’extérieur,  afin qu’aucune impureté ne le souille. Le sel casher ou le sel de gemme est préférable au sel de mer iodé, mais tout sel sans iode suffira. 

N’ingérez pas la solution eau/natron (dilué à l’eau toxicité possible, surtout si vous utilisez du sel iodé ou de mer) et n’ingérez pas de natron non plus !!!! Si vous souhaitez l’utiliser pour la purification de la bouche, diluez une très petite quantité (une pincée) dans un grand verre d’eau. Faites un bain de bouche et recrachez le mélange après l’avoir utilisé. Rincez votre bouche à l’eau claire. De toute façon, le goût assez désagréable devrait vous dissuader de le garder trop longtemps en bouche. Vous pouvez l’utiliser pour purifier le corps avant un rituel dilué dans l’eau du bain ou dilué avec de l’eau pour nettoyer l’espace rituel.

 

Vos commentaires

Vous pouvez poster ci-dessous vos remarques, vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.