Livre : Le nouveau polythéisme, renaissance des dieux et déesses

Retour à : Blog spirituel, Livres sur la spiritualité


Je suis tombé hier soir par hasard sur un livré édité en 1979, par un professeur universitaire en théologie américain à propos de la résurgence possible de la pensée polythéiste. Ce livre a l’époque à fait du bruit, puisque son auteur est même venu en France en débattre et donné des interviews. Pourtant, je ne me souviens pas en avoir entendu parler dans la sphère francophone (néo)païenne et anglophine non plus. Bon après, on peut tout voir et tout lire. Je l’ai donc commandé. Il arrivera la semaine prochaine. Vous n’aurez donc pas ici un résumé de sa lecture, mais une présentation de son auteur.

Présentation de David Miller

Les informations proviennent du site web de l’auteur (http://dlmiller.mysite.syr.edu/) , notamment de la page biographie rédigée pour le présenter, ainsi que son travail. Actuellement, il est professeur émérite de religion à Watson-Ledden à l’Université de Syracuse. Il enseigne et écrit dans les domaines de la religion et du mythe, de la psychologie des profondeurs et de la théorie littéraire.

Formation

Le professeur David iller a obtenu un Bachelor of Arts degree du Bridgewater College en Virginie (1957) et un Bachelor of Divinity degree du Bethany Theological Seminary de l’Illinois (1960). Il a obtenu son Doctorat en théologie et culture de l’Université Drew du New Jersey (1963) et sa thèse de doctorat portait sur la comédie d’Aristophane en relation avec la religion et la culture grecque.

Parcours

Il a enséigné à l’Université de Syracuse pour la première fois en 1967 et a été nommé à la chaire Watson-Ledden en 1983. De 1996 à 1999, il a été le premier titulaire de la chaire d’enseignement William P. Tolley dans le domaine des sciences humaines. Il a pris sa retraite de l’Université de Syracuse et a été nommé professeur émérite en 2001. Avant de s’y rendre, le professeur Miller avait enseigné dans les départements de religion, d’anglais et de la bible de l’Université de Drew, au département de lettres classiques de l’université d’Upsala et au département de Littérature à l’Université Rutgers. Il a également donné des séminaires pour les stagiaires au C.G. Institut Jung en Suisse pendant les trimestres d’hiver de 1975, 1991, 1994, 1996 et 1998. M. Miller a participé en tant que professeur adjoint au Pacifica Graduate Institute de Santa Barbara, en Californie, à compter de 1991, et a participé au programme d’études mythologiques à Pacifica en tant que membre principal du corps professoral de 1993 à 2004

Le nouveau polythéisme,
renaissance des dieux et déesses

Il a également participé à la formation de psychothérapeutes. En plus d’enseigner dans les programmes cliniques de l’Institut Jung en Suisse et du Pacifica Graduate Institute en Californie. Il a animé des séminaires pour les stagiaires dans les Instituts Jung à Los Angeles, Toronto, San Francisco, Chicago et New York. Il a siégé au comité d’examen du programme de formation de la Société interrégionale d’analystes jungiens et a animé des ateliers pour les stagiaires dans les séminaires de Kansas City et de Pittsburgh du même groupe. Il a également dirigé des conférences de cas à Kyoto et à Pittsburgh pour des analystes et des stagiaires jungiens.

Le professeur David Miller est également un conférencier exerçant fréquement pour des groupes civiques, religieux et éducatifs aux États-Unis.

Traces des archétypes grecques dans les idées théologiques chrétiennes…

En 1989, M. Miller a terminé un projet de quinze ans portant sur les expressions mythologiques, psychologiques et littéraires grecques de certaines images archétypales dans les idées théologiques chrétiennes. Les résultats de cette recherche sont publiés dans quatre livres et de nombreux essais publiés au cours de la période allant de 1974 à 1989 (voir sa bibliographie sur son site). Quelques uns des archétypes étudiés sont : le bon berger, le saint fou, l’enseignant ivre, le triangle amoureux, la descente dans le monde souterrain, les fantômes et les anges en voie de disparition.

Le nouveau polythéisme, renaissance des dieux et déesses

Le premier livre de ce projet, « Le nouveau polythéisme » fut un ouvrage controversé. A sa publication, il a attiré l’attention des médias. Ainsi, le magazine Time l’a présenté dans la section «Religion» de son édition du 18 mars 1974. Il a également fait l’objet d’articles dans Common Boundary (novembre / décembre 1992) et The Salt Journal (novembre / décembre 1999).

Accueil de l’ouvrage en France

L’édition française de cet ouvrage a été passée en revue dans Le Monde (5 juin 1979) et a fait l’objet d’un important essai dans le magazine Le Figaro, mettant en contraste la perspective polythéiste de l’ouvrage avec la perspective monothéiste du célèbre penseur français Bernard Henri-Lévy. («Monothéisme-Polythéisme: Le Grand Débat, 28 avril 1979). Le Matin de Paris a également passé en revue les travaux (27 février 1979). Le Dr Miller a également été interviewé par Michel Cazenave à Radio France (1979) dans le cadre d’une émission spéciale de deux heures consacrée aux perspectives pluralistes.

… et à l’étranger

L’édition italienne de l’ouvrage a été relue dans la revue Serio et en allemand dans la Neue Züricher Zeitung (4 janvier 1979). Et la traduction japonaise du livre a produit une interview majeure entre le Dr Miller et le célèbre philosophe zen, Keiji Nishitanti, qui a été publiée dans le Kyoto Journal (automne 1988).

Une question, une remarque ?

Vous pouvez poster ci-dessous vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.