Autonomie, créativité, authenticité et libre expression dans le domaine spirituel

Entar Isara duci Vedonia

Cette expression désigne mon pagus celte picton (poitevin) et signifie : « Entre Isara et Vedonia ». C’est à dire les deux cours d’eau qui encadrent (en partie) ce territoire. Là où je suis née et ai vécu une bonne partie de ma vie. Ce sont leurs noms anciens (indo-européen pour l’un, gaulois pour l’autre). Ils se jettent dans le lac de Grand-Lieu non loin de St Philbert de Grand Lieu dont le nom ancien est Déas (déesses) et la Marne, de Matrona qui signifie mère. Peut-être parce qu’en ce lieu ces déesses rivières se réunissaient pour aller ensuite alimenter le lac en Bonnes Mères (matronae) ? Qui sait…

La carte ci-contre est incomplète, liste des communes non-exhaustive et susceptible de s’enrichir au fil du temps…

Communes bassin versant de Grand Lieu entre Vendée et Loire-Atlantique
Sur la carte sont portés les plus anciens noms connus et entre parenthèse noms actuels.

Lucus (Lucs-sur-Boulogne) : bois sacré.
Bello Fago (Beaufou) : beau hêtre.
Capella silvestri de Sancto Sulpicio (St Sulpice le verdon) : chapelle sylvestre de St Sulpice.
Sanctus Stephanus de Bosco : Saint Etienne du Bois.
Rupes Cerviera (Rocheservière) : Rocher des cerfs.
Déas (St Philbert de Grand Lieu) : Déesses.
Mellomartis (St Etienne de Mer Morte) : nom dérivé vraisemblablement de celui du dieu Mars Mullo. Il possède des sanctuaires dans la région à Craon, Nantes, Rennes et Allonnes
Alemosineria (La Limouzinière) : aumônerie.

Abonne-toi à l'infolettre !