Autonomie, créativité, authenticité et libre expression dans le domaine spirituel

E-commerce : faut pas prendre les égyptophiles et netjeristes pour des pigeons !

J’ai reçu cette semaine un e-mail pour une demande de partenariat. Cela arrive parfois quand on a un blog spécialisé dans une thématique. Le trafic ciblé généré par le site (on parle de niche) peut intéresser des commerces sur la même thématique. Dans mon cas, il s’agissait d’une boutique de « bijoux égyptiens », qui a soi-disant ses fournisseurs en Grande-Bretagne et d’Égypte. Il proposait un partenariat du type, tu écris des billets sur nos produits ou mets des liens sur ton site, en échange d’un pourcentage sur les ventes. N’étant pas complètement conne, je vérifie le sérieux de l’entreprise, où elle est implantée et ce qu’elle vend. Ne souhaitant pas faire de la « pub » à ce site, je ne citerai pas son nom. Mais les éléments fournit dans l’article vous éviterons de tomber dans des pièges du même type.

Des bijoux égyptiens, mais pas tant que ça…

Lorsque que je me suis rendue sur le site, j’ai trouvé un site en français, premier bon point et des articles conformes à la description de l’e-mail. Enfin, au début… parce que en fouillant plus en profondeur, j’ai vu des anneaux qui n’avaient rien d’égyptien et qui étaient pourtant vendus comme tel. Soi-disant des anneaux associés à des dieux et chargés magiquement. Mais, ces anneaux me rappelaient étrangement le design d’un anneau que j’avais acheté pour mon époux, y’a quelques années, en acier et « made in china » (oui c’est pas bien, je sais… je recommencerai plus).

L’anneau d’un dieu égyptien ou pas du tout…

De plus, l’anneau ne portait aucun signe propre à la culture égyptienne antique, ni hiéroglyphe relatif au dieu auquel il était censé être associé. Souvent même sa couleur et ses matériaux n’avaient rien à voir avec ceux associés traditionnellement avec sa divinité. Bref, ceux qui fournissaient ces produits montraient clairement, qu’ils n’y connaissaient rien en Égyptologie, mythologie ou magie égyptienne. Grossière erreur… Car souvent les passionnés d’Égypte sont des gens cultivés, qui aiment lire et s’informer sur la civilisation qu’ils adorent. Bref, cela m’a mis la puce à l’oreille. D’autant plus, qu’il y a quelques temps, j’avais regardé une vidéo de la chaîne du « Roi des rats », un Youtubeur qui enquête et dénonce les arnaques du web. Il s’agissait de son enquête sur les arnaques au dropshipping.

Définition du dropshipping :

le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le revendeur), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste) pour que celui-ci assure la livraison et gère les stocks.

Wikipédia

Des bijoux égyptiens… made in China !

Alors pour vérifier la provenance des produits, j’ai utilisé la même méthode que le roi des Rats. Je suis allé sur AliExpress et j’ai tapé la désignation de quelques produits. Et Bingo ! J’ai trouvé les mêmes, parfois jusqu’à 10 fois moins cher, pas made in GB ou Egypte, plutôt du Made in China. Je vous mets ci-dessous des exemples. Ici il s’agit de bijoux égyptiens, mais sur le net ce type d’arnaque peut concerner des vêtements, des chaussures soi-disant de grandes marques ou encore des objets hight tech comme les montres connectés. Donc méfiance ! Renseignez-vous sur le marchand et ses fournisseurs, vérifiez sur d’autres sites comme Aliexpress que vous n’y retrouvez pas la soi-disant « bonnes affaires », mais en « made in china » et à un prix jusqu’à 10 fois inférieur.

Faut pas prendre un égyptophile ou netjeriste pour un pigeon !

Ci-dessous d’autres exemples de bijoux égyptiens de cette boutique, dont les fournisseurs sont sur Aliexpress. Je ne vous encourage pas à acheter là-bas, les visuels sont donnés à titre informatifs pour illustrer le sujet. Achetez plutôt local, solidaire et respectueux de l’environnement auprès de créateurs et d’artisans français ou en provenance directe d’Egypte. Et surtout soyez prudent sur Internet !

A lire ou à voir …


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)

Abonne-toi à l'infolettre !