Consommer du paysage…

Retour à : Blog spirituel, Eco-paganisme


motorway-1555614_1280

La pratique de la marche vous remet les pieds sur terre. Ceci pas seulement parce qu’elle vous contraint à fouler la terre avec vos pieds, mais parce qu’elle vous ramène à une échelle de perception de l’environnement plus réaliste.

Comparez par exemple votre perception de ce qui vous entoure lors d’un déplacement à pied avec le même trajet en voiture. En voiture, le paysage défile. Vous n’en voyez que le plus gros, pas les détails, pas les odeurs subtiles ou les sons ténus. Car l’habitacle vous en sépare. Il crée de la distance entre vous et la réalité. Le pare-brise et les vitres deviennent des écrans.

Ce paysage défilant devient comme un décor de film. Tout ce qui pourrait vous rappeler que c’est un écosystème ou une communauté d’êtres vivants est occulté ou atténué. Je n’aime d’ailleurs pas les mots environnement, cadre et paysage lorsqu’il s’agit de parler de la nature. Car ils ne traduisent pas assez explicitement le fait, qu’elle est un ensemble vivant, pas un décor façonné pour le confort des êtres humains.

Je préfère le terme d’écosystème, qui indique plus clairement que c’est un réseau d’échange d’énergie et de matière permettant le maintien et le développement de la vie. La terre porte la vie. Elle n’est pas là comme simple décor du sitcom de nos existences.

Une question, une remarque ?

Vous pouvez poster ci-dessous vos questions ou votre témoignage concernant ce sujet.