Autonomie, créativité, authenticité et libre expression dans le domaine spirituel

Comment célébrer le solstice d’hiver ?

Dans les cycles naturels et le calendrier païen contemporain, nous arrivons actuellement à la période du solstice d’hiver. Ce moment de l’année fut autrefois associé à de nombreuses fêtes et figures divines à travers le monde. Par exemple Sol Invictus et les Saturnales durant l’Empire Romain, Yule dans les traditions germaniques, fête du Dongzhi en Chine, Poingal en Inde, etc. Il l’est encore aujourd’hui pour les pratiquants modernes de spiritualités dites de la terre, personnelles sans étiquettes, païennes éclectiques ou héritières d’anciennes traditions. En effet, quel que soit nos croyances, les cycles naturels s’enchaînent. Les solstices et les équinoxes se produisent indépendamment des querelles idéologiques et théologiques des êtres humains. Ils nous relient au mystère de la vie et de la création de façon intemporel, quelque soit votre origine sociale, culturelle ou géographique.

Le solstice d’hiver

Il s‘agit de la nuit la plus longue de l’année (autour du 21 décembre). Cette date marque le début de l’hiver et l’allongement de la durée d’ensoleillement. Ceci est perçu comme une victoire du soleil ou de la lumière, sur la nuit ou les ténèbres. C’est l’espoir du retour des jours meilleurs, c’est à dire la saison chaude ou lumineuse, qui est aussi celle de la croissance de la nature et de l’abondance (fleurs, fruits, nourriture…etc).

Les symboles utilisés pour la décoration

Les plantes aux feuillages persistants

Cette période de l’année est associée à un espoir du retour de la vie ou sa persistance malgré le froid où les difficultés. C’est pourquoi des plantes, qui restent vertes en hiver, sont utilisées dans la décoration, comme le houx, le gui, le sapin ou encore la fragonnette (fragon faux houx ou Petit-houx). On utilise à table comme en décoration les fruits de l’automne, que l’on peut encore consommer en hiver comme la pomme, les noix et les noisettes. On peut y ajouter des rondelles d’oranges séchées, des pommes de pin et des bâtons de cannelle.

houx, sapin et plantes de Yule (Noël) aux feuillages persistants

Bougie, lanternes et lampions

Le solstice d’hiver étant la nuit la plus longue pendant laquelle la lumière devient victorieuse des ténèbres, on utilise aussi beaucoup de bougies et de lanternes. Autrefois, c’était par nécessité pour s’éclairer car le jour tombait vite. Aujourd’hui, c’est surtout utilisé en décoration. 

Bougies de la fête de Yule (Noël)

La bûche de Yule (Noël)

Il y a aussi la tradition de la bûche de Noël ou bûche de Yule. Avant d’être un dessert au chocolat, c’était une véritable bûche de bois, de grosse taille, qu’on mettait à brûler dans la cheminée. Placée dans l’âtre, elle était décorée avec des feuillages de saisons. Elle devait brûler toute la nuit, puis se consumer pendant 12 jours avant d’être éteinte de manière cérémonielle. Elle était allumée avec les restes du feu de Yule de l’année précédente. Du temps de mon grand-père, elle devait seulement rester allumée durant les 12 heures de la nuit de Noël. J’ai eu la chance enfant de grandir dans une maison possédant une grande cheminée, dans laquelle nous déposions la plus grosse bûche de notre réserve de bois, pour la nuit de Noël. Vous pouvez conserver des cendres de la bûche de Yule et les utiliser comme amulette de protection pour votre foyer.

« Le Soleil à chaque fin de cycle revient toujours, et avec lui l’élan de la vie. Souffle sur la braise de la bûche de Yule et le feu renaîtra encore une fois cette nuit !  »

Seren Eirian

Activités du solstice d’hiver

Veillée de Yule et salutation au soleil

Pour célébrer le solstice d’hiver vous pouvez organiser un dîner aux chandelles. Avec vos convives vous pouvez ensuite faire une “veillée”. C’est à dire rester éveillés tard ou durant toute la nuit (pour les plus courageux) en racontant des contes et légendes de l’hiver et en jouant à des jeux de société. C’est d’ailleurs un bon moyen de transmettre les histoires familiales, les légendes locales et les traditions familiales aux plus jeunes. Puis, au petit matin, vous pouvez assister ensemble au lever du soleil. Vous pouvez alors observer et saluer le soleil “renaissant” et célébrer le retour de la lumière.

Reprendre contact avec la nature et observer les étoiles

Une autre façon de célébrer le solstice est de déjeuner ensemble le midi et de partir l’après-midi, si le temps le permet, de faire une randonnée. C’est l’occasion de prendre des jumelles et d’observer la nature, mais aussi de déposer dans les mangeoires à oiseaux de la nourriture pour eux. Le soir, ce peut-être aussi l’occasion de faire une marche aux flambeaux et d’observer les étoiles dans le ciel, si celui-ci est dégagé.

oiseau sur un piquet au solstice d'hiver

Faire son bilan de l’année et éprouver de la gratitude

Le solstice peut être fêté de façon plus intime et être l’occasion de faire un bilan de l’année. On liste nos réussites, on lâche prise sur nos échecs en notant ce qu’ils nous ont appris. C’est aussi le moment de rédiger des cartes de gratitude et de remercier les gens, qui nous ont aidé ou soutenu au cours de l’année.

Faire preuve de solidarité et célébrer le vivre ensemble

Vous pouvez aussi faire un don à une banque alimentaire, donner des jouets enfants défavorisés, faire du bénévolat auprès des plus démunis ou des personnes âgées. Le solstice d’hiver est le moment de l’année où on se montre plus solidaire face à l’adversité et aux difficultés, représentés par l’hiver et les ténèbres. La force de la communauté, la coopération, le vivre ensemble et la famille sont des valeurs mises en avant. Face aux difficultés de l’hiver, le groupe fait preuve de solidarité et on ne laisse pas le(s) plus faible(s) seule(s) et sans ressources. Car chaque membre du groupe apporte une contribution unique et de valeur à l’ensemble. Négliger un individu, c’est négliger tout le groupe.

J’espère que cet article vous aura donné des idées ou des pistes de réflexion, concernant la façon de célébrer le solstice d’hiver. N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires. Je serai ravie de découvrir vos traditions et vos suggestions.


Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)

Abonne-toi à l'infolettre !