Autonomie, créativité, authenticité et libre expression dans le domaine spirituel

Rituel de bénédiction du nouveau-né païen

Comment bénir la naissance de votre enfant si vous êtes païens ? J’avais déjà abordé le sujet dans un ancien article, mais sans m’attacher à décrire de pratiques rituelles. Quand on est païen éclectique, il y a une bonne raison à cela. C’est simplement parce qu’il n’existe pas une façon de faire, mais votre façon de faire. Le cheminement éclectique étant une voie personnelle composée d’influences diverses… il est bien difficile de proposer quelque chose qui correspondent à tout le monde. Cependant, la démarche de bénir, reconnaître et/ou accueillir un enfant est commune à beaucoup de traditions. Par exemple dans la Rome antique, le père de famille reconnaît l’enfant lors d’une cérémonie qui se déroule devant le foyer domestique et en Grèce, on l’emmenait faire le tour du foyer. Il est donc possible de dégager des éléments communs, qui peuvent servir de base de réflexion à beaucoup d’entre vous.

La reconnaissance filiale et l’identité de l’enfant

Le rituel de bénédiction du nouveau-né peut avoir plusieurs finalités. Il peut s’agir tout d’abord de reconnaître l’enfant comme « fils ou fille de ». Par cet acte, il a une filiation. On lui reconnaît une existence au sein du foyer, de la communauté et il obtient une identité. Son existence est reconnue, honorée et on lui donne une place. Dans ce cas, on incorpora alors dans le rituel des éléments correspondant à cet objectif comme de nommer les parents, honorer les ancêtres et octroyer des noms à l’enfant. C’est à dire des noms pour l’état-civil, mais il est aussi possible de lui choisir un nom spirituel ou magique. Ce nom sera connu de tous ou au contraire pourra être garder secret jusqu’à l’adolescence. Son existence pourra lui en être révélé lors d’un rite de passage ou d’un anniversaire important. A vous de choisir.

Accueil au foyer du nouveau-né

Un autre objectif peut être de le présenter aux habitants du foyer, que ce soient des humains, des animaux, des divinités ou des esprits. Comme il devient membre de cette première micro-communauté, il peut être important de marquer son arrivée par un temps d’accueil. Il peut s’agir par exemple de ritualiser le retour de la maternité par un rituel de passage de la porte de votre maison ou de votre appartement. Il s’agira ensuite de prendre le temps de présenter le nouveau-venu aux êtres vivants en ces lieux. Si l’accouchement s’est fait à domicile, on remplace le passage de la porte d’entrée par une visite complète des lieux ou une circumambulation autour de la maison (si c’est possible, évidement). La célébration peut être faite juste en présence des parents, frères et sœurs ou avec un cercle plus élargi de proches.

rituel de bénédiction du nouveau né paganisme ou 新生児の祝福

Vivre sous de bonnes augures

Enfin, les parents souhaitant pour leur enfant le meilleur, ce rituel de bénédiction du nouveau né peut être aussi un rite protection. Il sera fait appel aux ancêtres, aux esprits du foyer et/ou divinités de la famille pour protéger l’enfant des maladies, des accidents et de tout ce qui pourrait lui arriver de mauvais. Je vous invite pour cela à piocher dans les rituels de protection de vos sources de référence et de l’adapter au cas de l’arrivée de votre enfant.

Rituel de bénédiction du nouveau-né païen

Je vous propose ci-dessous un texte court, qui peut servir de base, à vous de l’adapter et de l’enrichir selon votre contexte.

Dieux de notre maison, esprits de notre foyer,
Nous vous présentons aujourd’hui un nouveau-né.
Cet enfant est membre de notre famille
et ce lieu est désormais sa demeure tranquille.
Veillez sur elle/lui pendant qu’elle grandit.
Protégez-le/la tout au long de sa vie.

Seren, janvier 2020 pour seren-eirian.fr

Pose tes questions ou laisse un commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)

Abonne-toi à l'infolettre !